LA ROQUE D'ANTHERON


Situation

La Roque-d'Anthéron est une commune française, située dans le département des Bouches-du-Rhône et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. 
Ses habitants sont appelés les Rocassiers.
La commune est baignée par la Durance.
Pays : France Région : Provence-Alpes-Côte d'Azur Département : Bouches-du-Rhône Arrondissement : Aix-en-Provence Canton : Lambesc Code commune : 13084 Code postal : 13640 Maire : Mandat en cours Jean-Louis Turcan ( 2008-2014 ) Intercommunalité : Communauté d'agglomération du Pays d'Aix Site Web : http://www.ville-la-roque-d-antheron.fr Démographie : Population 5 013 hab. (2007) Densité : 197 hab./km2 Géographie : Coordonnées 43° 42' 56 Nord 5° 18' 41 Est / 43.7155555556, 5.31138888889 Altitudes mini. : 128 m — maxi. 484 m Superficie : 25,49 km2 Histoire Citée en 1037 sous le toponyme de Roca, elle a ensuite une étymologie controversée : La Rocca d'An Tarron (en 1200), Roccha Tarroni (en 1274), Rocca d'en Tarron Jean II, seigneur de La Barben et d'Autan dont est issue la branche des Forbin la Barben continuée à ce jour. Il épouse le 29 octobre 1447 Marthe Delli Pazzi. Leur fils Jean de Forbin signe avec 70 familles de colons un "acte d'habitation" : La Roque d'Anthéron renaît. Parmi ces colons, un grand nombre sont des fils des colons vaudois implantés depuis une génération sur le piémont du Luberon. Trente ans plus tard dans ce village de La Roque, Adam de Craponne, ingénieur du Roy, ouvre un canal révolutionnaire transportant l'eau de la Durance depuis la Roque d'Anthéron jusqu'à Salon de Provence. Ce canal éloigne le spectre de la soif dans la ville de Nostradamus et permet la construction de moulin sur son cours. Un bac à traille traversait la Durance dès le milieu du Moyen Âge (cité en 1037), à Gontard et face à Cadenet. Au XIIe siècle, l’abbaye Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon y possédait l’église du podii Sanguinetti, un village fortifié aujourd’hui disparu. En avril 1545, une persécution est organisée contres les vaudois. Les troupes de Paulin de La Garde, de Joseph d'Agoult et de Redortier, sous la direction du premier président du Parlement d’Aix, Maynier, seigneur d'Oppède, pillent le village. Les terres sont confisquées, les hommes massacrés, les femmes violées avant d’être tuées. Seconde Guerre mondiale La Roque-d'Anthéron est notamment connue pour un événement dramatique survenu lors de la Seconde Guerre mondiale. Le 7 juin 1944, la Gestapo arrête un résistant, Aldéric Chave. Le lendemain, 8 juin, elle arrête devant la maison située au n° 1 de la rue Hoche des policiers en civil ainsi que huit résistants qui se sont réunis chez l'un deux, Robert Daugey. Le 13 juin, un convoi de vingt-huit prisonniers est amené dans la clairière du Fenouillet, près de la Roque d'Anthéron. Ces hommes sont fusillés sans autre forme de procès. Leurs corps (dont celui de Arthur Favaro de Miramas) seront retrouvés en septembre 1944. Un monument aux morts a été érigé sur le lieu de leur exécution. PHOTOS DE LA ROQUE D'ABTHERON